Le Mot du Directeur

L’Hôpital Régionale de Ngaoundéré est une institution publique en pleine mutation. Depuis ma prise de fonction, Mon cheval de bataille est celle d’assainir le milieu sanitaire pour que la confiance reviennent auprès des populations. A ce titre, des actions pertinentes ont été entreprises devant améliorer à court terme les condition de travail du personnel et de soins des patients.

Nous avons instauré le comité de suivi des recettes qui siège tout les dix (10) jours à l’effet d’évaluer chaque service et de en tire les conséquences. Il est question de motiver le personnel, encourager la productivité des services et veiller à la qualité des soins. Cette stratégie nous a permis d’améliorer la recette de l hôpital en l espace de six mois Sur le plan managérial nous avons procéder à une campagne de communication auprès des responsables (médecins, infirmiers, spécialistes…) donc la gestion hospitalière n’ait pas toujours aisée afin que nos collaborateurs puisse s’arrimer à la nouvelle politique.

A côté du comité de suivi des recettes, nous avons une réunion de coordination les lundis, un comité d’éthique, un comité de lutte contre la corruption, un comité scientifique qui procède à la formation du personnel de santé, des réunions des services chaque semaine,… qui participent au renforcement de la gouvernance au sein de l’hôpital Régionale de Ngaoundéré.

Pour plus de transparence dans le fonctionnement et de proximité avec les usagers, des numéros rouges a été instauré à l’hôpital Régionale de Ngaoundéré afin que la population puisse contacter les autorités pour dénoncer, faire des suggestions ou même encourager les services si nécessaire car c’est souvent le cas. Cette prescription du Ministère de la Santé Publique (MINSANTE) voire même gouvernementale porte déjà des fuits.

Lorsqu’il s’agit d’une dénonciation, en ce moment il faut recoupé les information sur le problème posé et forcément sanctionné. Faut-il le souligner, la gestion des ressources humaine doit passer par des sanctions positives mais aussi des sanctions négatif. Ces numéros sont aussi important pour la population que pour l’HRN car ils permettent à tout moment d’évalue à quel niveau nous en sommes, quels sont les problèmes dont nous ne sommes pas au courant.